WE ARE MODERN -WE TWEET!





-But if you'd rather watch a movie, you're also welcome at
Disorder in Discipline-



Monday, 16 March 2009

Claude Olivenstein, L'homme Parano, 1992.


J'ai écris un premier truc au début du blog et après,je me suis senti un peu complexé devant la qualité des compte-rendu qui ont suivi.Je ne suis pas critique littéraire,j'ai du mal à écrire,je fais des fautes d'orthographe et écrire sur un livre m'est presque aussi difficile que de le faire sur la musique.Je suis plus oral qu'écrit.
Mais après tout,je ne suis pas Bernard Pivot mais Gilbert Cohen et quand j'ai montré le blog à Mr Oizo,il m'a dit qu'on avait rien compris et qu'un blog,ça devait être forcément mauvais.Dans ce cas...
Un livre,on l'apprecie quand ça fait echo à quelque chose de profond en nous...Chez un bouquiniste,metro Jourdain,un livre m'a fait ostensiblement de l'oeil:"L'homme parano" du professeur Olivenstein,décédé aujourd'hui et qui fut celui qui poussa fort pour que la methadone soit fournie aux junkies, et un grand specialiste du sevrage.
Depuis le temps que mes amis me disent que je suis parano;enfin un livre qui allait cliniquement m'éclairer.Et je ne fus pas déçu,au contraire:ça fait du bien de savoir ce qui parfois nous fait réagir étrangement,parfois à la limite du délire,du vrai...
Eh oui,selon le prof,et selon moi,je suis complètement pararoniaque.Un parano est un hypersensible hyper-interpretatif.On cherche un sens à tout,sur tout,surtout dans ce que nous disent les autres.Plus ils sont proches,plus on cherche du sens.Plus ils nous aiment,plus on trouve ça suspect,bref,ç'est vraiment chiant!Ca vient contrecarrer la vision qu'on a de soi et des autres.Vision qui prend sa source dans les traumatismes de l'enfance.Ah maman,merci!!!
Si tu oscilles entre des moments de grande euphorie et de désespoir le plus noir en 2 jours,ce livre est pour toi.Si tu penses savoir parfaitement décoder la personne qui t'aime(ou qui le pretend,comme dirait le bon parano que je suis)ce livre est pour toi.A travers différents chapitres assez courts(la drogue,la depression,l'amour...)une plongée au coeur de la parano.Le style n'est pas du tout technique,comme on pourrait s'y attendre de la part d'un psychiatre d'une telle trempe.Certes il y a parfois quelques clichés(Hitler et Staline,ces grands paranos bla bla bla)Mais dans l'ensemble,de l'eau a été apporté à mon moulin.Heureusement,il ne dit pas comment s'en sortir...ça ç'est le bouquin que je prepare"La parano:comment s'en sortir",écrit en collaboration avec toute ma famille,à paraitre en 2030 aux Editions de l'Espoir...

"Un évènement peut être banal en soi;vécu dans la démesure,il se transforme en autre chose que ce qu'il est.C'est la démesure qui donne le sens,non l'évènement lui même.Sur le coup,l'évènement peut être contrôlé,et enfoui.Après un temps d'incubation,un petit déclic,un presque rien,peut réveiller à une virulence extraordinaire,qui va se developper en système d'auto-punition,lequel,à son tour,peut amener à un passage à l'acte démesuré,incongru,apparemment immotivé"


10 comments:

  1. mon dieu. comment ai-je pu vivre sans ce livre ? alors faisons le compte : dépressif, bipolaire, en dépression dite dysphorique à bas bruit. manquait plus que ça, parano...

    si ça peut m'aider, ceci dit. il serait bon que j'apprenne à accepter l'aide que souvent je demande puis refuse, au prétexte que c'est faiblesse finalement que de requérir de l'aide...

    j'ai qqs livres dans ce type là aussi, pour ceux que ça peut intéresser. et les 14 pages du "manuel d'épictète" se trouvent en français n'importe où en pdf sur la toile. ou comment séparer le jugement des choses purement factuelles. mais je recommande préférentiellement l'édition de poche de 157 pages, qui présente le(s) contexte(s) philosophiques en vigueur dans la polis et en grèce alors et une introduction honnête au stoïcisme.

    ReplyDelete
  2. This comment has been removed by the author.

    ReplyDelete
  3. Gilb-R, je ne connais pas, sauf un peu à travers ta musique mais, ne t'inquiète pas : des fautes de syntaxe et d'orthographe, tout le monde en fait et de plus en plus. les langues évoluent, les mentalités... aussi...

    qqs paroles rassurantes ?

    "Le propre de la médiocrité est de se croire supérieur."

    [François de La Rochefoucauld]

    ReplyDelete
  4. ah merci OoochyKoochy!!!
    moi,pour accpeter l'aide,il a fallu que je la paye,comme ça au moins ç'est clair...
    à quand une soirée Discipline in disorder,avec des lectures of course?

    ReplyDelete
  5. je n'étais pas moqueur en disant cela. je peux citer au moins 3 ou 4 livres de "développement personnel" que j'ai payés, moi aussi, ouvrages chaudement recommandés par ma psychiatre, une femme très bien comme il se doit, comme de bien entendu, qui recommande des livres écrits par d'autres psychiatres, avec des sujets comme "en finir avec la culpabilité", "arrêter de se diminuer" etc.

    un sujet pourrait être "arrêter de croire que je / qu'OochyKoochy se moque tout le temps du monde et des gens". je suis amer et blasé, certes. mais, parfois, une étincelle d'humanité refait surface.

    je te conseille une bonne lecture, qu'on "vend" très mal au bahut : "lorenzaccio" de musset. j'adore ce livre. pour paraphraser flaubert, je dirais "lorenzo, c'est moi"... lis ce livre, tu verras ce que je veux dire.

    ReplyDelete
  6. je vais le lire car oui,on me l'a mal vendu à l'ecole...sinon,ne t'ai pas trouvé moqueur...quand à "cette etincelle qui refait surface",essaye de ne pas la laisser s'eteindre ou obstruer par le reste...
    au plaisir de te rencontrer.
    Je vais chauffer le chef sur des soirées Discipline...

    ReplyDelete
  7. Gilbert, t'es vraiment parano: il était hyper beau ton premier post

    ReplyDelete
  8. Par ailleurs, je vois très bien de quel libraire il s'agit, il a des trucs mais il est deux fois plus cher qu'ailleurs. Je voudrais pas exciter ta parano, mais je crois que tu t'es fait rouler

    ReplyDelete
  9. non t'inquiète,je négocie le prix avec lui...

    ReplyDelete